Une résidence

 

 

 

 

 

 Le plaisir et la nécessité  

     Encore en résidence, m’a demandé un jour Bernard Noël. C’est un choix de vie ?

    Aujourd’hui je peux répondre, oui, en quelque sorte…

    Vit-on de sa plume quand on est écrivain en résidence ? Oui, au moins pour quelques mois (et nous avons par nécessité l’art de faire durer quelques mois de résidence sur une année entière d’écriture)

    C’est donc pour des raisons financières qu’un écrivain accepte, ou sollicite une résidence ? Non, pas seulement. Ou, oui, mais pas seulement.

Une résidence : un projet 

     Car une résidence c’est un projet, c’est une équipe, ce sont des actions, des rencontres, des ateliers, des hommes des femmes et des enfants. C’est un partage sur l’essentiel : l’écriture. Celle qu’on poursuit (et nous battons des mélodies à faire danser les ours, quand on voudrait attendrir les étoiles Flaubert). Celle qu’on lit, et celle que l’on invente ensemble, maladroite souvent, hasardeuse volontairement, surprenante ou attendue, émouvante toujours.

    Car l’émotion est la pierre de touche qu’il importe pour moi de faire sentir, quel que soit le projet initial.

    Traduire les poètes étrangers invités avec des poètes français et créer entre tous un lien à l’Abbaye de Royaumont, retrouver l’esprit de Le Corbusier à l’occasion du cinquantenaire de la Maison Radieuse, à Rezé, entraîner des enfants dans cette aventure d’écrire, dans la Somme et apprendre des « usagers » de bibliothèque de prêt ce que c’est que lire, le découvrir avec eux, le mettre en mots…

    Chaque résidence est une nouvelle aventure, un nouveau lieu de vie, et cela aussi a son importance.

    La Loire n’est pas la même à Nantes et à Tours, la baie de Somme est unique, et les ciels sont ici et là sans pareils. J’aime ce nomadisme dans lequel m’ont entraînée les différentes résidences que j’ai « faites », que j’ai occupées, qui m’ont accueillie.

Une résidence : une aventure passionnante 

     J’aime cette appropriation passagère d’une ville, d’une rue, d’un réseau d’amitié et de travail partagés, cette boucherie-charcuterie dépôt de pain et d’oeufs frais de la ferme, qui devient la mienne pour quelques semaines, quelques mois.

    J’aime ces enseignants, documentalistes, bénévoles, animateurs, permanents d’association dont j’accompagne durant quelques heures le travail. Un travail qu’ils mènent à longueur de temps, avec générosité, enthousiasme, découragement parfois.

    Et j’aime ouvrir la malle.

    Cette grande malle inépuisable qui est notre bien commun et qui reste trop souvent inaccessible. Cette malle pleine de mots, de voix, d’histoires, de secrets, de confidences, de connaissances, d’émotions : la littérature mondiale depuis le début de l’humanité ! Y compris la littérature orale, les contes d’hier et d’ailleurs, recueillis au fil des siècles. De l’épopée de Gilgamesh aux jeunes poètes contemporains, tout nous appartient à tous. Chercher pour chacun le chemin qui lui convient, quoi de plus exaltant, sinon ajouter à son tour son humble obole à la malle ?

    Faire écrire, écrire, lire, faire lire… (faire entendre la voix qui est dans le livre). Témoigner.

    Voilà tout l’enjeu d’une résidence !

    Comment ?

    Des stratégies sont à réinventer chaque fois, au cas par cas, avec. Avec les partenaires, avec les « encadrants », avec les participants.

    Il n’y a pas de recettes, mais vous pouvez vous rapporter à mon blog où sont offerts les différents plats concoctés au fil de ma résidence à Tours. A mon site où sont évoquées les différentes résidences où je suis allée depuis 2002, les différents pays aussi.

    Lectures, rencontres, ateliers, groupes de paroles, spectacles, expositions… Tout est possible. Y compris la création d’un festival (comme l’a fait Hubert Haddad à Chaumont).

    Pourvu que l’on n’oublie jamais que le désir est au coeur de l’écriture.

© Marie-Florence Ehret

 

  marie florence ehret

Née à Paris, près de la Goutte d’or. Marie Florence Ehret pratique divers métiers avant et après des études de Lettres et de Philosophie, puis enchaine les voyages en Turquie, en Afrique, en Europe et en Asie. « Ma grand-mère répétait souvent qu’il faut bien vivre. Je n’en étais pas très sûre. Plus convaincante me parut la devise des Argonautes : vivre n’est pas nécessaire, il est nécessaire de naviguer. » Son premier texte, Les Confessions de la Rouée, en 1986, bénéficie d’une préface de Bernard Noël. On lui doit depuis de nombreux ouvrages pour adultes et pour la jeunesse : romans, nouvelles, récits,  proses, poétiques ou non. Elle se déplace toujours beaucoup, animant des ateliers d’écriture, en France et à l’étranger, ou s’instalant pour un temps en résidence. Parmi ces ouvrages pour les jeunes lecteurs : A cloche-cœur (Rageot, 1990), Mortel coup d’oeil (Rageot, 1999), Fille des Crocodiles (Thierry Magnier, 2007), A la croisée des rêves (Bayard 2010). Claire Levassor a réalisé en 1993 Paroles mêlées, court-métrage à propos de la résidence de l’écrivain à Orléans dans le quartier de l’Argonne. Merci à Marie-Florence Ehret pour nous avoir confier ce texte.

 

 

 

Résidence

 

 

18 – L’appel à candidature pour la résidence d’écrivain du Randell Cottage Writers 2014 est ouvert jusqu’au 31 août 2013. Cette bourse d’écriture s’adresse aux auteurs de nationalité française, ayant déjà publié (hors éditions à compte d’auteur) et capables de s’exprimer en anglais. La résidence sera disponible pour le lauréat français du 1er janvier au 15 juin 2014, pour un séjour de 4 mois minimum à 5 mois maximum. Située à Wellington, cette résidence bénéficie du soutien croisé de l’Ambassade de France à Wellington et du Fonds d’amitié France-Nouvelle-Zélande. « Wellington est un lieu idéal pour un auteur en résidence : nature omniprésente, calme, culture de cafés, ambiance de capitale culturelle, spectacles variés, nombreuses librairies, bibliothèques de prêt et de recherche, etc. Cette résidence constitue une excellente ouverture sur le monde littéraire anglo-saxon. » Les modalités pratiques de cette résidence sont précisées dans le ici. Informations complémentaires auprès de Anne-Christine Roussel.

17 – La Fête du livre de jeunesse de Saint-Paul-Trois-Chäteaux (Drôme) accueille l’auteure-illustratrice Marjorie Pourchet, jusqu’au 2 juin 2013. L’artiste mettra à profit ses rencontres avec le public afin de lui faire découvrir et pratiquer la linogravure. Atelier « bestiaire », pour adultes, samedi 13 et samedi 20 avril, à la Médiathèque de Saint-Paul-Trois-Châteaux, de 14 à 19 heures. Participation de 15,00 euros, matériel fourni et inscription obligatoire au 04 75 04 51 42.

16 – Dans le souci d’encourager les pratiques culturelles liées au livre pour enfant et dans le prolongement des manifestations littéraires pour la jeunesse ayant lieu au printemps dans le département des Alpes de Haute-Provence, les associations Croq’livres et Eclat de lire proposent une résidence à un illustrateur de littérature jeunesse. Ouverte à tous les illustrateurs de littérature jeunesse ayant déjà publié à compte d’éditeur quels que soient les supports utilisés, cette résidence permet de se consacrer à un travail personnel. Sa durée est de trois mois, du 20 septembre au 20 décembre 2013. Le lieu de résidence se situe à Manosque ou à Forcalquier. Le résident est accueilli dans un logement pris en charge par les associations. Le dossier de candidature devra parvenir au plus tard le 12 avril 2013. Les informations complémentaires et celles permettant de postuler sont exactement ici.

15 – « Dans le cadre de la mise en oeuvre d’une Convention Locale d’Education Artistique et Culturelle (CLEAC) concernant les communautés de communes de Neufchâtel-en-Bray, Forges-les-Eaux, Blangy, les Monts de l’Andelle, et de Gournay-en-Bray, est lancé un appel à candidature en vue d’une résidence d’action culturelle adressé à un auteur écrivant pour la jeunesse. Cette résidence sera mise en oeuvre par les documentalistes des établissements scolaires de ces différentes localités, constitués en réseau. » (extrait du descriptif) L’ensemble des informations et les conditions pour candidater sont ici. Les dossiers devront être adressés au plus tard le mardi 2 avril 2013, à l’attention de Damien Euchi.

14 – « Auteurs et/ou illustrateurs de livres pour la jeunesse, vous pouvez dès maintenant constituer votre dossier de candidature à la résidence de Troyes 2013. »  Ouverte à tous les créateurs de livres pour la jeunesse, de langue française, ayant déjà publié à compte d’éditeur, dont le travail se situe dans les domaines de l’écriture ou de l’illustration, du documentaire ou de la fiction, cette résidence permet à l’auteur/illustrateur de se consacrer à un travail personnel.  La résidence 2013 aura lieu du 1er septembre au 31 décembre. Durant cette période, le résident est amené à participer au Salon Régional du Livre pour la Jeunesse au mois d’octobre, ainsi qu’à quelques rencontres professionnelles. Il doit également entamer son travail d’animation qui sera ensuite présenté au Salon régional du Livre pour la jeunesse 2014.  Ce sont les seules contraintes d’animation, la résidence de Troyes étant avant tout orientée sur la création.  Toute candidature doit être adressée par courrier postal à Lecture et Loisirs, 42 rue paillot de Montabert, 10000 Troyes, er ce avant le 9 février 2013. Cliquer ici pour connaitre le détails des conditions et les modalités d’inscription.

13 – Lecture et Loisirs propose chaque année une résidence à un auteur et/ou illustrateur de livres pour la jeunesse. D’une durée de 4 mois, la résidence 2012 aura lieu du 1er septembre au 31 décembre. Ouverte à tout artiste de langue francophone, ayant déjà publié à compte d’éditeur, la résidence permet à l’auteur/illustrateur choisi de se consacrer à sa création. Un jury de professionnel se réunit pour élir le candidat qui bénéficiera de cette résidence, parmi les dossiers reçus dans cette optique. Si vous désirez proposer votre candidature, merci de constituer votre dossier, composé dune lettre de motivation, d’une bio-bibliographie, de la présentation d’un projet d’édition, de la présentation d’un projet d’animation, d’un des livres édités, et de le retourner avant le 10 février 2012 à l’adresse suivante : Lecture et Loisirs, 42 rue Paillot de Montabert, 10000 Troyes. Un dépliant téléchargeble est disponible ici.

12. La Fête du livre de jeunesse de Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drome) accueille, depuis le lundi lundi 14 mars et jusqu’au samedi 28 mai 2011, six auteurs en résidence (Murielle Szac, Gérard Dhôtel, Bruno Doucey, Elsa Solal, Maria Poblete, Nimrod) pour un vaste projet autour de la collection « Ceux qui ont dit non » dirigée par Murielle Szac aux éditions Actes Sud Junior. Tout un territoire, du Diois au pays Nyonsais, se mobilise autour de l’esprit de résistance. Des rencontres scolaires et tout public aborderont la résistance face aux dictatures, aux discriminations, à l’esclavage, à l’exploitation de l’homme, à la peine de mort. Le samedi 28 mai, ce sera fête de clôture à la MJC avec des lectures, des spectacles en présence de Thierry Magnier, directeur de Actes Sud Junior et des 14  auteurs de la collection. Le blog qui dit tout est ici.

11. Le Conseil général de la Dordogne met en œuvre un programme de résidences d’auteur consacré à l’écriture de fiction pour les adolescents. En 2011, l’auteur lauréat sera accueilli sur les communes de Saint-Aulaye, de la Roche Chalais et de Parcoul : résidence de quatre mois, entre le 15 août et le 15 décembre, rémunération de 2000 € net par mois, prise en charge des frais de déplacements. Un programme de rencontres est défini avec l’auteur. « L’auteur consacre son séjour en Dordogne à l’avancement du travail de création sur la base duquel il aura été choisi et il accepte d’en faire une restitution publique en fin de résidence.L’auteur accueilli ne doit pas, au moment de sa demande, résider en Dordogne et doit maîtriser la langue française. Il doit avoir publié au moins une œuvre accessible au public adolescent (collégiens), hors éditions à compte d’auteur et assimilées. Un logement est mis gracieusement à sa disposition pour la durée de la résidence. L’attention des candidats est attirée sur le fait que ce logement est situé en territoire rural et que les séances de médiation peuvent s’organiser sur l’ensemble ce territoire. » Date limite de dépôt des candidatures : vendredi 25 mars 2011. Tout est dit ici.

10. Tous les ans, Ecla Aquitaine donne l’occasion à un éditeur de la région d’inviter un écrivain étranger de son catalogue en résidence à Bordeaux pendant plusieurs semaines. Cette année, c’est la romancière suédoise Katarina Mazetti, publiée en France par les éditions Gaïa, auteure de livres pour enfants et adolescents et de romans tout public dont Le Mec de la tombe d’à côté qui occupera la place en février et mars 2011. Pendant sa résidence, Katarina Mazetti affinera deux projets d’écriture en cours : un roman adulte, dans la lignée des Larmes de Tarzan, et une série pour jeunes lecteurs qui met en scène quatre cousins dont l’un est un jeune français avec une mère suédoise. Pour en savoir plus, il est possible d’écrire à Géraldine Arnoux

09. La Petite résidence, action mise en place par la médiathèque Max-Pol Fouchet de Givors et issue du travail du comité de lecture adolescent accueille Camille Jourdy auteur-illustrateur, et Maryvonne Rippert, auteur, du 10 janvier au vendredi 25 février 2011. Une rencontre tout public est organisée le mercredi 23 février 2011 à 15 heures, à la médiathèque.

08. « Dans le souci d’encourager les pratiques culturelles liées au livre pour enfant, et dans le prolongement du Salon régional du Livre pour la Jeunesse, Lecture et Loisirs, en partenariat avec la région Champagne-Ardenne et le Centre National du Livre, propose une résidence d’auteur ou illustrateur de littérature pour la jeunesse. Cette résidence a lieu à Troyes du 1er septembre au 31 décembre de chaque année. » L’appel a candidature pour la résidence 2011 est ouvert et les candidats doivent faire parvenir leur dossier avant le jeudi 10 février. Tout est dit ici.

07. Livre Passerelle, le CDDP d’Indre-et-Loire et le CRIA37 ont le plaisir de vous inviter à la soirée d’ouverture de la résidence de Marie-Florence Ehret, le mardi 21 septembre à 18 heures, à la Bibliothèque Paul Carlat, Centre de Vie du Sanitas à Tours (Indre-et-Loire). Marie-Florence Ehret présentera son œuvre et dialoguera avec Florence Trocmé, auteure du site Poezibao. Moment convivial autour d’un rafraîchissement. Vous pouvez contacter Livre Passerelle.

06. Le Relais Culturel Régional du Pays de Falaise (Calvados), lance un appel à candidature pour une résidence d’écriture à la Médiathèque de Potigny, antenne de la médiathèque du Pays de Falaise, entre le 15 janvier et le 15 juin 2011. « Il s’agira, pour l’auteur, de construire autour de sa résidence, sur le territoire de la Communauté de Communes du Pays de Falaise, des animations avec les principaux interlocuteurs (médiathèques, établissements scolaires, associations, centres de loisirs) en contact avec la jeunesse. » Date limite pour déposer sa candidature : samedi 4 septembre 2010. Se dépêcher de réclamer le dossier à Patricia Marie, directrice du Relais Culturel Régional secteur « Littérature Jeunesse ».

05. « Dans le cadre de son Réseau intercommunal des bibliothèques, la Communauté de communes Vallée de l’Hérault souhaite développer son soutien à la création artistique et littéraire à travers une résidence d’auteur programmée entre les mois d’octobre 2010 et janvier 2011. En proposant à un auteur (écrivain, illustrateur, scénariste) les conditions idéales à la réalisation de son projet, la Communauté de communes Vallée de l’Hérault cherchera également à créer du lien entre sa population et l’artiste résident grâce notamment à un programme d’actions spécifiques. Ouverte aux auteurs ayant déjà publié au moins un ouvrage à compte d’éditeur et qui portent un projet d’écriture précis destiné au public adolescent, cette résidence sera par ailleurs l’occasion pour le résident de découvrir un territoire riche d’un patrimoine naturel remarquable et d’une histoire locale emprunte de légendes. » Le dossier à retrourner avant le 5 mars 2010 est à demander très vite à cette adresse.

04. Pour la seizième fois, dans le prolongement du Salon du Livre pour la Jeunesse de Troyes et « dans le souci d’encourager les pratiques culturelles liées au livre pour enfant », la Maison du Boulanger, centre culturel, en partenariat avec la Région Champagne-Ardennes et les services de l’état, DRAC et CNL, propose une résidence à un auteur ou à un illustrateur de littérature pour la jeunesse. Le résident sera choisi par une commission compodée de représentants des collectivités locales et de professionnels spécialisées en littérature pour la jeunesse, après étude des dossiers présentés. Le dossier à déposer au plus tard le mercredi 10 février 2010 est téléchargeable ici et .

03. Le Conseil général de l’Hérault propose à un auteur-illustrateur une résidence de trois mois dans un collège de Béziers à situer entre janvier et mai 2010. Cette résidence, « orientée sur la question de l’articulation entre mots, textes et images, comme producteurs de sens et d’imaginaires » bénéficie d’un financement à hauteur de 5000 euros. Le midi, le lauréat pourra manger à la cantine. Les candidatures sont à envoyer au Conseil général de l’Hérault (Cécile Maillot, Direction des Politiques culturelles Territoriales, Service Education artistique et culturelle, 1000 rue d’Alco 34087 Montpellier cedex 4) pour le 30 septembre 2009 et les informations nécessaires à la constitution du dossier sont à demander à Céline Vidal à cette adresse.

02. La Ligue de l’Enseignement d’Indre-et-Loire met en place, avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles et de Livre au Centre, une résidence d’auteur-illustrateur de bande dessinée jeunesse de deux mois entre la mi-octobre à la mi-décembre 2009. Le logement mis à disposition sera situé dans la zone géographique de Preuilly/Claise, Descartes et le Grand-Pressigny. Pour déposer candidature, il faut être publié à compte d’éditeur et ne pas habiter en région Centre. Date limite de dépôt de dossier : mardi 30 juin 2009. Pour en savoir plus et demander l’envoi du document présentant les conditions de cette résidence, contacter la Fédération des Oeuvres Laïques d’Indre-et-Loire au 02.47.05.37.25 ou à cette adresse.

01. Le Conseil général de la Dordogne met en œuvre, avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Aquitaine et l’appui technique de l’Agence régionale pour l’écrit et le livre d’Aquitaine, un programme de résidences d’auteur consacré à l’écriture de fiction pour les adolescents. L’appel à candidature concerne l’accueil à Saint-Cyprien (Dordogne) d’un auteur de fiction s’adressant aux adolescents pour une période de deux mois, à définir de septembre à novembre 2009, et pouvant être fragmentée en maximum deux fois. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au vendredi 5 juin 2009. Toutes les informations utiles sont ici.