Textes amis

 

Vous avez écrit un beau texte (ou réalisé une image épatante) et vous voulez mettre texte (ou image) à la disposition de tous. Vous nous envoyez et nous mettons en ligne ici.

 

 

Notre tête à nous dans leurs images à eux

      Fin novembre 2020, nous recevons à Orléans, envoyé par le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis, un colis compact, un peu lourd. Avant même de l’ouvrir, nous savons qu’il contient, au format A3, les 88 images de l’exposition La tête dans les images, qui sera, quelques jours plus tard, installée en extérieur, en format spectaculaire, cela va sans dire, place Aimé Césaire, à Montreuil. Le paquet doit aussi contenir, nous a-t-on dit, des planches d’images qui pourront être proposées aux enfants pour qu’ils les découpent, les assemblent et créent leur propre exposition.

       Un deuxième paquet arrivera quelques jours plus tard, contenant, en nombre, des cartes postales, des marques-pages et des yeux en bandeau empruntés à des  personnages imaginés par Béatrice Alemagna, Gilles Bachelet, Benjamin Chaud, Joëlle Jolivet, Diane Le Feyer, Gwen Le Gac, Aurélie Neyret, Mathis, Mathieu Sapin et Riad Sattouf.

      Le centre de ressources du CRILJ n’est pas l’endroit idéal pour installer des affiches. Les bibliothèques municipales ne sont pas franchement ouvertes. Les libraires croulent sous des tâches pas faciles, tentant de satisfaire des lecteurs impatients. Un établissement public ? Difficile à négocier en quelques jours. Une école complice ? À réfléchir. Un centre de loisirs ? Mais oui, voilà la bonne idée, à condition toutefois de connaitre un peu (ou beaucoup) les personnes en mesure d’imaginer un accueil sympathique et de faire vivre des moments de lecture et des ateliers.

      Et, justement, à Beaugency, il y a Val de lire qui, entres autres activités liées au livre, met en place, chaque année, un Salon du livre jeunesse très apprécié des enfants et des familles. Et – tenez-vous bien – la chargée de mission de l’association connait fort bien le centre de loisirs de Beaugency avec lequel elle a quelques accointances. Nous contactons Anouk Gouzerh.

      Trois courriers électroniques plus tard, l’affaire est conclue et les paquets, même pas ouverts, rejoignent Beaugency par la poste, le train nous étant interdit. Colissimo nous donnera quelques émotions, mais que serait cette période compliquée sans, de temps en temps, une émotion ?  

      Ce sont près de cinquante enfants entre 6 et 10 ans qui auront l’occasion de découvrir de manière active, les mercredis 2 et 9 décembre, au centre de loisirs de Beaugency qu’ils fréquentent régulièrement, les affiches et les albums.

      Grand succès des temps collectifs de lecture du matin, avec Anouk, Audrey, Nicole et Lila. C’est Barbara Saillard, animatrice en titre, qui a organisé le lieu et elle  accompagnera les activités pendant les deux jours. Les enfants écoutent attentivement. Auraient-ils quelques habitudes ? On s’attarde sur Toute une histoire pour un sourire (Frédéric Marais et Emilie Gleason), Qu’attends-tu ? (Britta Teckentrup), La collection (Marjolaine Leray), Le cadeau (Page Tsou). On échange, imagier de Bernadette Gervais, suscitera l’enthousiasme de tous. Pour les lectures individualisées de l’après-midi, raconte Anouk, « tout le monde s’est installé dans le hall, naviguant entre l’exposition et les valises de livres. Ces lectures dureront deux heures et elles auraient pu continuer encore. Les enfants, petits ou grands, avaient envie de lire… ou envie de se faire lire. »

      L’atelier du 2 décembre a consisté à choisir dans les planches à découper quelques imagettes, de les coller sur une feuille blanche et de les « élargir » aux crayons de couleurs, selon son inspiration. Il a permis quelques belles réalisations. Ci-dessus, le paysage au bord d’une rivière imaginé à partir de trois illustrations extraites de La collection, album de Marjolaine Leray.

      Pour aider les enfants à raconter leur journée lorsqu’ils seront de retour à la maison, chacun emporta une carte postale, un marque-page et son bandeau favori.

     Il est prévu de faire circuler l’exposition, dans l’Orléanais, durant le premier semestre 2021. Si les conditions sanitaires le permettent ? Si les conditions sanitaires le permettent. Des contacts sont en cours avec plusieurs établissements et une première présentation est envisageable  en janvier, si possible au moment de la Nuit de la lecture.

      À Noël, pas plus de six, sans compter les enfants, on a bien compris.

par André Delobel – décembre 2020

.

.

.Les images de l’exposition La tête dans les images proviennent des albums suivants :

. Cachée ou pas, j’arrive ! de Lolita Séchan et Camille Jourdy  (Actes Sud BD, 2020)

. Gladys de Ronald Curchod (Rouergue Jeunesse, 2020)

. La collection de Marjolaine Leray (Editions courtes et longues, 2020)

. Le cadeau de Page Tsou   (HongFei Editions, 2020)

. Le tournesol est la fleur du Rom de Ceija Stojka et Olivia Paroldi   (Bruno Doucey, 2020)

. Macadam, courir les rues de Mo Abbas et Julien Martinière   (Le Port a jauni, 2020)

. On échange ! de Bernadette Gervais   (Seuil Jeunesse, 2019)

. Qu’attends-tu ? de Britta Teckentrup   (Albin Michel Jeunesse, 2019)

. Toute une histoire pour un sourire de Frédéric Marais et Emilie Gleason   (Fourmis rouges, 2019)

. Une folle journée d’Anne-Hélène Dubray   (L’Agrume, 2020))

. Vent d’hiver de Carl Norac et Gerda Dendooven   (La Joie de lire, 2020)

.

.

.

Photo du haut et photo du bas : Salon de Montreuil

Autres photos : Anouk Gouzerh

 

 

 

 

.

..

 

.

.

 

   

   .

   

.

 

.

.

 

   

 

 

.

 

 

 

    

   

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           .                                ...

 

.

 

.

.

.

 

 

.

.

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

.

.

.