Fil d’actualité

Nous ne pouvons diffuser que ce que nous savons et comptons sur vous pour envoyer annonces et communiqués. Les informations les plus récentes sont au début du fil. Les très anciennes sont archivées en « Mémoire de l’actualité ».

 

 

PRIX – Le Prix Ado du théâtre contemporain 2019 a été décerné à Sarah Pèpe pour Les Roses blanches (Editions Koïnè, 2017). Le jury était composé de 239 élèves collégiens et lycéens de l’académie d’Amiens. « Stéphane est un enfant heureux de rencontrer le nouvel amoureux de sa maman. Mais dans ses mots et sous son regard, la joie disparaît peu à peu face à la violence conjugale. On pourrait croire que cette place de témoin n’est pas dangereuse. Pourtant, sa vie durant, il devra affronter ses démons qui tentent de le précipiter dans le gouffre de la répétition du drame. » Un partenariat entre le Rectorat de l’académie d’Amiens, la Maison du Théâtre d’Amiens Métropole, la Maison des Arts et Loisirs de Laon, La Manekine de Pont Sainte Maxence, les DSDEN de l’Aisne, l’Oise et la Somme, la direction régionale des affaires culturelles des Hauts de France (DRAC), le Conseil régional des Hauts de France, les Conseils départementaux de l’Aisne, l’Oise et la Somme, les villes d’Amiens, Laon et Pont Sainte Maxence.

SURPRISE – Dans le plutôt sympathique « salon de lecture » de l’Intermarché de la rue du faubourg Bannier à Orléans (Loiret) où sont proposés des best-sellers, des livres pratiques, des livres  régionaux, quelques ouvrages « pour les nuls », des agendas, des almanachs et des calendriers, la choix en livres pour enfants se limitait jusqu’à la semaine dernière à des titres aussi martinesques que choupinesques. On peut désormais acheter des albums du Père Castor, des vrais, dont les grands classiques. C’est peut-être pareil par chez vous.

CINÉMA – Après La Belle et la Bête, Cendrillon, Le Livre de la jungle, Alice au Pays des Merveilles, Dumbo (en mars 2019) et Aladdin (en mai), Le Roi Lion, film d’animation « Walt Disney » de 1994, devient, lui aussi, un film live. Réalisation (très respectueuse du film d’origine) : Jon Favreau. Avec Donald Glover (Simba), Beyoncé (Nala) et John Oliver (Zazu). Sortie annoncée : été 2019. Le Roi Lion original a rapporté plus de 968 millions de dollars.

SALUT L’ARTISTE – Ce ne sont pas les hommages à Tomi Ungerer qui auront manqué ces derniers jours. Même le texte de l’Élysée signé Emmanuel Macron (pourtant trop jeune pour lire Pas de baiser pour maman au collège de la Providence d’Amiens) est plutôt bien troussé. Le New-York Times a dit au revoir à ce faux-ami de l’Amérique en publiant quelque-unes de ses affiches les moins admises au pays de l’Oncle Trump – pardon : de l’Oncle Sam. « Trump, c’est la premier cavalier de l’Apocalypse » (Tomi Ungerer). En attendant le fil de souvenirs que prépare le CRILJ, se rendre sur le site de l’école des loisirs qui a rassemblé un florilège de textes et d’images. C’est ici.

C’EST PAS LA CIGOGNE – En Suisse, une maman achète un coffret audio de six CD à ses deux enfants de 5 et 7 ans et, peu après, ceux-ci commencent à lui poser des questions sur les rapports sexuels entre homme et femme. « Ils m’ont posé des questions sur le sexe et voulaient savoir comment on introduisait un pénis dur dans le vagin d’une femme. » Les nouvelles connaissances des petits provenaient bien d’un des CD du coffret. « J’aurais bien aimé aborder le sujet moi-même et en temps voulu. » La filiale de la chaîne de magasins Weltbild où le coffret a été acheté assure qu’elle n’a pas reçu d’autres plaintes. « Nous avons toutefois vérifié le contenu du coffret et avons retiré le produit de la vente. »

THÉÂTRE  –  Le Théâtre de la Ville propose, au Théâtre Paris-Villette, 211 avenue Jean Jaurès à Paris, du jeudi 21 février au dimanche 3 mars 2019, une adaptation par Léna Bréban et Alexandre Zambeaux de Verte de Marie Desplechin (école des loisirs, 1996). Avec Rachel Arditi, Céline Carrère, Pierre Lefebvre et Julie Pilod. Mise en scène : Léna Bréban. « Verte a 11 ans et conçoit davantage d’inclinaison pour son camarade Soufi que pour la sorcellerie, la vocation familiale. Voilà qui agace sérieusement sa mère qui l’envoie chaque mercredi chez sa grand-mère, chargée de lui transmettre les rudiments du métier. Bourré d’humour et traversé d’observations fines sur la pré-adolescence, ce roman de Marie Desplechin, presque un classique de la littérature jeunesse, pointe des questions fondamentales : qu’est-ce que devenir adulte ? Quel héritage nos parents nous lèguent-ils ? Mais aussi, comment se construire malgré son histoire familiale ? » Site du théâtre ici.

ÉLECTIONS – Le conseil d’administration de la Charte des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse s’est réuni le mercredi 13 février 2019. Il a élu à l’unanimité son nouveau bureau : Guillaume Nail (président), Samantha Bailly (vice-présidente auteurs), Sandrine Bonini (vice-présidente illustrateurs), Nicolas Digard (trésorier), Marie Caillet (secrétaire générale). Guillaume Nail, nouveau président, a clôturé la réunion en déclarant, reprenant des propos de 2007 : « J’ai à cœur de donner à la Charte de mon temps, de mon énergie et de mon enthousiasme, pour qu’elle continue d’offrir autant aux auteurs émergents et confirmés. […] Tout ce qu’elle fait depuis toujours : aider, fédérer, mutualiser, faire progresser. Agir pour les auteurs, par les auteurs : être au cœur du collectif pour faire entendre nos voix et être plus forts ensemble. »

EXPOSITION – Une exposition Spirou sous l’occupation a ouvert ses portes le mardi 12 février 2019 au Parlement francophone bruxellois et à l’Assemblée de la Commission communautaire flamande (Raad van de Vlaamse Gemeenschapscommissie). Vernissage eu en présence de la présidente du parlement francophone bruxellois Julie De Groote, de la présidente du Parlement néerlandophone bruxellois Carla Dejonghe, de Julien Papelier, directeur général des éditions Dupuis, de Bertrand et Christelle Pissavy-Yvernault, historiens du Journal de Spirou, de Laurence Schram, historienne, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, qui a conseillé Émile Bravo pour son album Spirou ou l’espoir malgré tout : un mauvais départ, et de Veerle Vanden Daelen, conservatrice du mémorial Kazern Dossin à Malines. À cette occasion, un diplôme d’honneur à titre posthume a été remis à Jean Evrard alias Jean Doisy, rédacteur en chef de Spirou et créateur des personnages de Fantasio et de Valhardi, pour ses nombreux faits de résistance durant la guerre, notamment pour l’animation de la presse clandestine, sa participation à la création du théâtre pour marionnettes Le Farfadet (dont on sait maintenant qu’il servit de couverture à un réseau de résistants) et sa participation à la mission Victor Martin qui fut à l’origine du sauvetage de nombreux enfants juifs. L’exposition est visible jusqu’au vendredi 1er mars.PARUTION – Vient de paraitre Les pouvoirs de la littérature de jeunesse sous la direction de Kodjo Attikpoé, docteur en littérature allemande de l’Université de Francfort-sur-le-Main. « Ce volume explore la double question des pouvoirs de la littérature de jeunesse et de ses modalités formelles. Pourquoi parler ici de pouvoirs au pluriel de cette littérature ? Car l’on a très souvent tendance à la réduire à sa vocation pédagogique en vertu de laquelle elle continue de faire l’objet de diverses manipulations. Certes, toute littérature, qu’elle soit adressée aux adultes ou au jeune public, remplit la fonction de plaire et d’instruire. Toutefois, en ce qui concerne la littérature de jeunesse, l’aspect didactique est mal compris, ce qui donne lieu à une vision excessivement simplificatrice de cette production. L’ouvrage s’attache à montrer que la fonction instructive de l’œuvre pour la jeunesse, à l’instar de la littérature générale, se manifeste sous des formes complexes et variées: méditations sur l’existence humaine, engagement, projet axiologique, constructions mémorielles, ambition thérapeutique, renouvellement des procédés esthétiques. » Peter Lang 2018, 228 pages, 48,95 euros. Disponible également en EPUB et en PDF.

THÉÂTRE – Le Théâtre Edouard VII présente, depuis le samedi 20 octobre 2018 (ben oui) et jusqu’au dimanche 14 avril 2019, Le Voyage extraordinaire de Jules Verne de Nicolas Nebot et Dominique Mattei. Mise en scène : Nicolas Nebot. « Et si, avant d’être l’auteur le plus lu au monde et l’inventeur de la science-fiction, le jeune Jules Verne écrivait déjà des histoires sur son cahier d’écolier ? Et si, depuis ce cahier, ses personnages pouvaient prendre vie ? Et si le maléfique Capitaine Nemo, décidait d’enlever Jules Verne ?  Embarquez en famille pour un voyage inoubliable dans les étoiles et sous les mers. Venez découvrir sur la scène des cosmonautes, des pirates, des princesses et  un dinosaure grandeur nature. » Télérama ne boude pas : « Quinze artistes sur scène, danseurs, chanteurs, comédiens et marionnettes humaines pour interpréter toute une galerie de personnages […], des séquences vidéo, du théâtre d’ombres, une intrigue entre comique et suspense, il ne manque pas grand-chose à cette comédie musicale familiale, inspirée de Broadway. Du grand spectacle qui, avec les codes du genre, réussit à être inventif et divertissant. » Site du théâtre ici.

FORMATION – Le Mook Il était une fois la littérature jeunesse, réalisé en collaboration avec la Haute Ecole Charlemagne de Liège et pilotée par Daniel Delbrassine, Valérie Centi, Vincianne d’Anna et Bjorn-Olav Dozo, va être diffusé pour la troisième fois. « Pendant 6 semaines, vous découvrirez les richesses de la littérature jeunesse dans un Mook qui évoquera le livre dans sa globalité, depuis ses origines jusqu’aux représentations actuelles. On évoquera les romans, les albums, mais également quelques maisons d’édition et leur inscription dans le paysage éditorial, les livres numériques, ainsi que l’univers numérique des livres de jeunesse, pour clôturer par une dernière séance sur les fictions hors du livre comme les fanfictions ou les objets dérivés. C’est par le biais d’une série d’activités pédagogiques variées, telles que des vidéos, des analyses, des quizz, que vous pourrez développer vos compétences et votre réseau. De cette manière, l’apprentissage ne sera pas uniquement vertical mais également horizontal, grâce aux travaux collaboratifs et aux échanges entre l’apprenant. » Fin d’inscription : mardi 30 avril. Début du cours : vendredi 1ier  mars; Fin du cours : mercredi 15 mai. Le site est ici.

LECTURE AUGMENTÉE – Google s’associe avec Disney et annonce une nouvelle fonction. L’assistant vocal Google Home Mini est en effet désormais capable d’ajouter une ambiance sonore à la lecture des livres que les parents lisent à leurs enfants. Pour déclencher la fonctionnalité, ils doivent dire « Read Along with Disney » et, quand l’assistant entend la phrase sésame et le titre du livre, l’enceinte envoie musique et effets sonores. Au choix pour l’instant : Moana, Toy Story 3, Coco, Jack Jack Attack, Peter Pan, Cendrillon, Alice au pays des merveilles, Les trois petits cochons, Mickey Mouse. La fonction n’est actuellement disponible qu’aux Etats-Unis

THÉÂTRE – La compagnie théâtrale L’entente cordiale présentera sa mise en scène de Hansel et Gretel (le début de la faim) d’Alice Zeniter (Actes Sud Papiers 2018), les dimanche 17 et lundi 18 février 2019 au théâtre de Vanves, et les jeudi 7 et vendredi 8 mars à la Maison du théâtre de Brest. Avec Leslie Bouchet, Chloé Chevalier, Nathan Gabily et Alice Zeniter. Scénographie : Camille Riquier. Musique : Nathan Gabily. Mise en scène  d’Alice Zeniter elle-même. « Dans le quartier pauvre d’une grande ville américaine frappée par la crise, le père – chômeur longue durée – lutte pour conserver sa maison, hypothéquée à multiples reprises. Ses enfants, Hansel et Gretel se soucient moins de leur ventre vide que des mauvais traitements que leur fait subir leur belle-mère, une femme que la pauvreté a rendu amère et, parfois, cruelle. Celle-ci, incapable d’aimer le petit garçon et la fillette, pousse le père à les abandonner en le persuadant qu’un couple riche ne manquera pas de les adopter et de leur offrir la vie que, eux, ne peuvent pas leur donner. » Site de la compagnie ici.

PARUTION – Vient de paraitre Astrid Lindgren : une Fifi Brindacier dans le siècle de Jens Andersen, traduit du danois et du suédois par Alain Gnaedig. « En tant que romancière, Astrid Lindgren a influencé des générations de jeunes lecteurs, notamment avec ses personnages Emil et Fifi Brindacier. Elle fut une femme de son siècle, indépendante, défenseuse des droits des femmes et des enfants, provocatrice à ses heures, écologiste. Voici la première biographie à rendre hommage à Astrid Lindgren, un portrait étonnant et émouvant. » Gaïa, 480 pages, 24,00 euros.

PRIX – Les Prix Sorcières 2019 sont décernés. En voici la liste : Catégorie carrément sorcières fiction : Duel au soleil de Manuel Marsol (L’Agrume, 2018) ; Catégorie carrément sorcières non fiction : Musée des museaux amusants de Fanny Pageaud (L’atelier du poisson soluble, 2018) ; Catégorie carrément passionnant mini ; le tome 1 de La légende de Podkin le Brave : Naissance d’un chef  de Kieran Larwood (Gallimard, 2017) ; Catégorie carrément beau mini : Une super histoire de cow-boy de Delphine Perret (Les fourmis rouges, 2018) ; Catégorie carrément beau maxi : Petit soldat de Pierre-Jacques Ober et Jules Ober (Seuil, 2018) : Catégorie carrément passionnant maxi : Milly Vodović de Nastasia Rugani (MeMo, 2018).

EXPOSITION – Dans la cadre de sa programmation La démesure chinoise vécue à hauteur d’homme, la Librairie nouvelle, 2 place de la République à Orléans (Loiret) propose, tout au long du mois de février, une exposition d’images de Nicolas Jolivot. « A défaut d’exposer ses originaux souvent réunis dans des carnets de voyage somptueux mais fragiles, la Librairie Nouvelle vous propose une sélection d’une quinzaine d’images extraites de ses albums publiés aux éditions HongFei dont Chine, scènes de la vie quotidienne, prix Pépite du document 2014. » En 2018, Nicolas Jolivot a également été récompensé par le Grand Prix du carnet de voyage de la Fondation Michelin pour le récent Japon, à pied sous les volcans, toujours chez HongFei.

COURRIER – L’ARPLE (Association de recherche et de pratique sur le livre pour enfants) nous informe qu’il reste des places dans certaines des formations qu’elle propose. Pour tout savoir et s’inscrire, c’est ici.

PILE A L’HEURE – À l’occasion du soixantième anniversaire des Schtroumpfs, Col&MacArthur, société basée à Bassenge (Belgique) crée une montre à leur effigie. La « Schtroumpf collector » comprend une version homme et une version femme. Il s’agit d’une édition limitée pour chaque modèle à 1958 exemplaires, comme l’année de naissance des petits lutins bleus. « Le design, l’assemblage et le montage, au départ de mouvements suisses Ronda, sont réalisés en interne. Nous gérons également le service après-vente. » précise Sébastien Colen, fondateur de Col&MacArthur. 449,00 euros. Site ici.

PARUTION – Récemment paru : Mes petits chéris : lettres inédites et délicieuses à ses enfants par Rudyard Kipling. Traduction de l’anglais par Thierry Gillybœuf. « Souvent réduit à un simple auteur pour la jeunesse ou bien à un chantre du colonialisme et de la morale, ces lettres à ses enfants montrent un Rudyard Kipling débordant d’amour et d’humour. Émaillée de dessins humoristiques, constellée de jeux de mots, cette correspondance mélange les menus faits du quotidien et les événements officiels les plus importants, que l’auteur des Histoires comme ça raconte avec un formidable sens de l’exagération et du grotesque. […] Le choix de Thierry Gillyboeuf, sa présentation et sa traduction rendent merveilleusement le charme de cette correspondance qui porte en elle le secret d’enfance magique de la vie. » Arléa 2017, 100 pages, 17,00 euros.

REVUE – Tintin, reporter cosmopolite, avait disparu des rayons des kiosquiers depuis 1988, année de fin, après plus de 45 ans de publication, du Journal de Tintin. Il revient en juin 2019 sous la forme d’un mook trimestriel de 150 pages titré Tintin, c’est l’aventure. C’est le fruit d’une collaboration moyennement étonnante entre Moulinsart SA, les éditions Prisma et le magazine Géo. Thème du premier numéro : la conquête spatiale avec, au sommaire, des reportages, des enquêtes, des portraits et une bande dessinée originale devant s’inspirer de l’univers de Tintin sans jamais « faire Tintin ». Pour ce numéro 1, c’est Bernard Yslaire qui s’y colle. On reparle aussi d’un possible album inédit, Tintin et le Thermozéro, s’appuyant sur les huit pages qu’Hergé avait crayonné avant sa mort en 1983.

LA FETE A HARRY – Une journée dédiée à la saga Harry Potter aura lieu le samedi 16 février 2019 au Centre international de Deauville (Calvados), 1 rue Lucien Barrière.  L’événement, dénommé Welcome to the Wizards, sera l’occasion de faire de nombreuses rencontres et de participer à de multiples animations : des stands, des ateliers, des cours de divination, des tatoos flashs et autres joyeusetés. Deux acteurs de la saga seront là, Deamon Murray qui incarnait Seamus Finnigan et Natalia Tena qui interprétait Tonk.

DISPARITION – Tomi Ungerer, dessinateur, illustrateur, peintre et auteur pour les petits et pour les grands, né à Strasbourg, est décédé dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 février 2019, à Cork, en Irlande, où il avait sa résidence principale. Il avait 87 ans. Tous ceux qui ont connu le délice d’être enlevé, dès 1961 aux États-Unis, 1963 en Suisse et en Allemagne, 1968 en France, par trois vilains brigands avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs auront une pensée émue pour ce génial provocateur. Lors de son colloque La pauvreté à l’œuvre dans la littérature pour la jeunesse, le CRILJ a rendu, grâce à Hasmig Chahinian (BnF et Ibby-France), un hommage improvisé à l’artiste et homme de conviction qu’il fut pendant plus de cinquante ans. Lire ici, sur ce site, la longue contribution de Thérèse Willer mise en forme par Martine Abadia. « Ce qui m’intéresse, c’est le no man’s land entre le bien et le mal, que chaque camp puisse apprendre de l’autre. Si l’enfer est le paradis du diable, il n’y a pas de raison que le bon Dieu n’aille pas y passer quelques week-ends de temps en temps. »

BOUT DU MONDE – Rascal, auteur-illustrateur publiant principalement chez Pastel, sera invité de la prochaine Foire internationale du livre de Taipei (Taiwan) de mardi 12 au dimanche 17 février 2019, avec la collaboration déterminante de l’agence Wallonie-Bruxelles International. Le TIBE est l’une des plus prestigieuse manifestation d’Asie consacrée au livre. Elle accueille l’ensemble des 5000 éditeurs taïwanais ainsi que des éditeurs des principaux pays de la région (Japon, Corée du Sud, Chine, Hong Kong). Site du salon ici.

CINÉMA – Après avoir animé avec succès La chasse au dragon d’Andrea Nève et Jean-Luc Englebert, Arnaud Demuynck poursuit l’aventure. Il adaptera donc et animera C’est moi le plus fort et C’est moi le plus beau de Mario Ramos. Huit mois travail pour douze minutes de film. Le réalisateur explique : « Il fallait respecter l’image telle que Mario Ramos nous l’a transmise, ne pas la lisser. J’ai donc voulu rester au plus près du livre. J’ai utilisé la technique du papier découpé numérique pour ne pas trahir le trait du dessinateur. Je voulais garder l’idée du crayon. […] Des enfants de quatre ans incarnent, les petits cochons, très crédibles, avec cette générosité et cette gourmandise dans la bouche. Le tout sur fond de musiques jazz qui animent la forêt tout en préservant ses mystères. ». Ces deux films intégreront un programme Loups tendres et loufoques qui interroge la figure du loup, dans les albums de Mario Ramos, dans la littérature en général, dans l’histoire et au niveau écologique. Sortie en salle :  octobre 2019.

ANNIVERSAIRE – Présentée au Salon du jouet de New York, le 9 mars 1959, vendue depuis à 58 millions d’exemplaires dans plus de 150 pays, Barbie, poupée créée chez Mattei par Ruth Handler, fêtera donc son soixantième anniversaire dans quelques semaines. Elle doit sa présence sur ce site au fait qu’en plus d’avoir un compte Instagram, elle est, chez Hachette jeunesse, en « Petite bibliothèque rose », l’héroïne d’une série de livres lui permettant d’être, tout à tour, danseuse, vétérinaire, patineuse, styliste, maîtresse d’école, championne de gymnastique, super cuisinière, cavalière, artiste de cinéma, fermière.

CRILJ – Sur le site de la section Midi-Pyrénées du CRILJ, mise en ligne par Martine Cortes qui s’est attelée à la tâche, de dossiers documentaires à propos de vingt-cinq auteurs et illustrateurs de littérature pour la jeunesse : des biographies, des bibliographies, des articles de presse, des critiques d’albums, des interviews, des tapuscrits, des analyses d’albums, des pistes pédagogiques. Voici les noms : Stéphane Sénégas, Bruno Heitz, Grégoire Solotareff, Anne Crausaz, Anne Letuffe, Betty Bone, Beatrice Alemagna, Gilles Bachelet, Carll Cneut, Philippe Corentin, Henri Meunier, Malika Doray, Remi Gourgeon, Anne Brouillard, Antoine Guilloppé, Joelle Jolivet, Katy Couprie, Martin Jarrie, Olivier Douzou, Fred Bernard et Francois Roca, Rascal, Mélanie Ruten, Geoffroy de Pennart et Jean-Claude Mourlevat. Le lien est ici.

PARUTION – Vient de paraître Disney ou l’avenir en couleur par Christian Chelebourg. « Quoi de neuf chez Disney ? Quel avenir nous prépare le géant de Burbank ? Balayant les clichés sur l’usine à rêves, Christian Chelebourg nous invite à plonger dans l’ensemble des spectacles récents produits par les multiples filiales de la Walt Disney Company pour comprendre les valeurs et les causes qu’elle défend dans un monde en pleine mutation. […] Loin du conservatisme qu’on leur reproche si souvent, les studios [Disney] soutiennent les courants les plus en pointe de l’opinion publique sur les questions du féminisme, de l’inclusivité, du multiculturalisme. Ils profilent une société respectueuse de toutes les identités, afin que chacun puisse avoir l’opportunité de s’épanouir en réalisant ses vœux. Face aux dangers qui menacent la démocratie, ils en appellent à un sursaut citoyen digne des superhéros pour rétablir le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple, prôné par les Pères Fondateurs de l’Amérique. » Les impressions nouvelles 2018, 320 pages, 22,00 euros.

CINÉMA – Se basant sur un script signé William Schneider, Christophe Gans – Le Pacte des loups en 2001, La Belle et la Bête en 2014 – va porter à l’écran une adaptation des aventures de Corto Maltese, d’après Hugo Pratt, avec Tom Hughes dans le role de l’aventurier et James Thierrée dans celui de Raspoutine. Début du tournage en 2019. « Un de mes projets de rêve depuis mon enfance et ma lecture des bandes dessinées. » (Christophe Gans)

PARUTION – Vient de (re)paraitre Seuls les enfants savent lire, ouvrage de Michel Zink parue initialement chez Tallandier en 2009. « Ce livre est une plongée dans les lectures de mon enfance : livres de classe, romans pour enfants ou que j’ai lus enfant, contes, poèmes. L’amour des livres est un amour d’enfance. Non seulement l’enfant a des impressions plus vives, mais il comprend avec une pénétration instinctive qu’il perd en devenant adulte. Même ce qu’il ne comprend pas, il le comprend mieux que quand il le comprendra. Seuls les enfants savent lire. » Les Belles lettres, 2019, 162 pages, 17,50 euros.

 

( informations anciennes en « Mémoire de l’actualité » )